un jour, unLandraider

Publié le par eldars_0

Voilà sans prétention , mais avec tout de même un tout petit peu de fierté la quatriéme fig a être passé sous mon aéro. Je voulais tester l'instrument avec un rendu de couleurs trés clair "juste pour voir ce que ça peut donner" ai-je penser d'un air gourmand,

J'ai choisi le théme de la Deathwing parce que c'est la mode, et parce que j'avais un landraider qui prenais la poussiére sur une étagère. Ledit Landraider était déjà monté, déjà sous-couché (en noir, ce qui ajoutait à la difficulté de l'exercice).
Il se trouve qu'au final, j'aurais trés peu utilisé les techniques "classiques" du peintre de figurines : je n'ai presque finalement fait que de l'aero, du posage de pigment ainsi qu'un pochoir; il n'y que les oculaires, les symboles impérieux et la partie antérieure des canons laser qui ont été réellement peintes au pinceau et à l'acrylique. c'est un peu déroutant, mais c'était surtout trés amusant !!

La premiére photo montre le Lanraider aprés ses sous-couches aérographés de créme et de blanc, et avec les parties simulées de peinture écaillée




La seconde photo vient aprés un sévère traitement de pigment pour simuler la rouille; A cemoment de la peinture, je n'ai dû passser que 3/4 heures maxi sur la bête




La troiséme photo intervient aprés la peinture des oculaires , des crânes et autres aigles imperiaux. Les armes ont été retravaillés pour ne pas sembler trop usées (il s'agit tout de même d'un véhicule appartenant à la créme de l'élite de l'imperium !!)



La quatriéme et derniére photo montre le résultat final, et c'est d'ailleurs la photo la plus fidéle aux couleurs réelles . J'ai choisi finalement d'habiller le véhicule avec un pochoir reproduisant un moitié de symbole impériale (mais un peu écaillé), ainsi que quelques ecritures sanctifiés et 5 sceaux de pureté. encore un peu de pigment egalement sur le bas de caisse, dont du verdatre , mais peu ou pas visible ici.


Les véhicules, j'aime bien et j'essaierais d'en refaire rapidement !!

Publié dans travaux en cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article